Guide étape par étape

S’associer ou acheter
une clinique d'optométrie

L’achat total ou partiel d’une clinique d’optométrie existante est particulièrement intéressant puisque vous bénéficierez de la clientèle et du chiffre d’affaires de celle-ci dès le premier jour. De plus, vous pourrez certainement profiter de l’expérience en gestion du propriétaire actuel. Voilà une combinaison gagnante pour tout entrepreneur de l’industrie de l’optique. Commencez à préparer votre projet de clinique en suivant les étapes ci-dessous. Si vous souhaitez apporter plusieurs modifications à la clinique (site Web, améliorations locatives, fournisseurs, etc.), nous vous suggérons de consulter le Guide étape par étape : démarrer une nouvelle clinique d’optométrie.

L’ordre des étapes ci-dessous est indiqué à titre d’exemple seulement. Certaines de ces étapes doivent être réalisées en parallèle.

1

CHOISIR VOS EXPERTS ET IDENTIFIER VOS RESSOURCES

Avant de se lancer en affaires, il faut savoir s’entourer des bonnes personnes et identifier les ressources qui vous soutiendront dans le plan de développement de votre clinique. Évidemment, il faudra choisir un comptable et un avocat. Les associations professionnelles et les regroupements d’achats, comme le Groupe SOI, peuvent également vous fournir des informations et des ressources qui s’avéreront très utiles lors de votre parcours entrepreneurial.

2

SÉLECTION DE LA CLINIQUE À ACQUÉRIR

Il y a plusieurs façons pour un optométriste de sélectionner la clinique qu’il souhaite acquérir.

Une des méthodes les plus répandues est l’acquisition d’une clinique ou l’association avec la clinique dans laquelle l’optométriste pratique déjà. Ce moyen est assez avantageux puisque l’optométriste a le temps de se familiariser avec la clientèle, les employés et la région avant de confirmer son désir d’achat.

Il est également possible de consulter votre réseau de contacts afin d’identifier des cliniques qui cherchent à vendre ou à s’associer.

Un regroupement d’optométristes indépendants comme le Groupe SOI est une bonne ressource à consulter lorsque vous cherchez à vous associer à une clinique ou à en acheter une. En effet, le Groupe SOI peut vous mettre en contact avec des cliniques qui correspondent à vos critères de sélection.

3

ENTENTE D’EXCLUSIVITÉ ET DE CONFIDENTIALITÉ

Cette entente permet de s’assurer que les parties respectent la confidentialité des informations échangées.

Elle permet également de garantir l’exclusivité des négociations pour une période déterminée afin d’éviter d’effectuer des recherches et d’engendrer des frais alors que l’autre partie négocie avec une tierce personne.

Elle permet aussi d’établir des conditions à remplir de part et d’autre afin d’en arriver à une offre d’achat. Jetez un coup d’œil au modèle d’entente d’exclusivité et de confidentialité de Vision Entrepreneur.

4

ÉVALUATION DU BUREAU À ACHETER

Il existe plusieurs formules d’évaluation de clinique, généralement effectuées par les comptables. Vous obtiendrez une meilleure évaluation si vous faites affaire avec un professionnel ayant de l’expérience en évaluation de cliniques d’optométrie.

Dans le but d’évaluer la clinique correctement et d’établir des prévisions financières, la clinique qui vend devra vous fournir au minimum les états financiers des 3 dernières années.

Au-delà de l’évaluation financière, plusieurs aspects peuvent également avoir un impact sur la valeur d’une clinique. Ces aspects ne peuvent cependant pas être calculés à l’aide d’une formule. Par exemple, ce sera à vous de déterminer comment l’âge de la clientèle aura une incidence sur le prix de la clinique que vous souhaitez acheter.

5

PRÉSENTATION D’UNE OFFRE D’ACHAT

L’offre d’achat contient les éléments essentiels de la vente (prix, pourcentage, date, modalités de paiement) ainsi que les grandes lignes de la transaction. C’est à ce moment que les négociations avec la clinique pourront débuter. À cette étape, certains trouveront utile de faire participer leur comptable, leur avocat et leur fiscaliste. Attention, cette étape peut facilement engendrer d’importants frais professionnels. L’acceptation de l’offre d’achat est constitutive de droit et permet de contraindre les parties, sous réserve de ce qui pourrait être découvert lors de la vérification diligente.

6

VÉRIFICATION DILIGENTE DE LA CLINIQUE

Cette étape est cruciale dans l’achat d’une clinique d’optométrie. Elle demande à l’acheteur de vérifier minutieusement les états financiers, les déclarations fiscales, les dettes, les relations fournisseurs, la relation avec les employés et plus encore. Ainsi, vous connaitrez en détail l’entreprise que vous êtes sur le point d’acheter et saurez concrètement à quoi vous attendre. Ici encore, votre avocat et votre comptable sauront vous guider à travers les détails de cette étape importante.

7

PLAN D’AFFAIRES ET DE FINANCEMENT

Contactez votre banque et demandez-lui quelles sont les informations nécessaires pour qu’elle vous propose un plan de financement. Il est possible que vous ayez besoin de lui fournir votre plan d’affaires ou des informations sur la clinique que vous désirez acquérir. Utilisez un modèle de plan d’affaires existant comme guide dans l’élaboration de votre propre plan. Votre comptable saura également vous guider à travers les différentes sources de financement qui s’offrent à vous.

8

CONCLUSION DE LA VENTE

Cette étape consiste à présenter à la clinique l’acte ou le contrat de vente en conformité avec l’offre d’achat et en fonction de ce qu’a révélé la vérification diligente. Il est possible que le vendeur, votre avocat ou votre comptable ait un modèle d’acte de vente qu’il désire utiliser. À vous de vous entendre avec la clinique sur la solution qui convient le mieux à toutes les parties.

9

RÉDACTION DE LA CONVENTION D’ACTIONNAIRES
(si plus d’un propriétaire)

La convention d’actionnaires est un document qui édicte les actes à suivre par les actionnaires dans des situations particulières. On pourrait par exemple y trouver des clauses qui traitent de l’acquisition de la clinique par un tiers ou de la répartition des dividendes entre les actionnaires.

Ce document doit être rédigé par un avocat ou un notaire. Toutefois, si c’est possible, il est préférable de s’entendre au préalable, d’écrire les grandes lignes de votre convention et de travailler avec un avocat une fois que les actionnaires se seront entendus sur les clauses de ce document.