Guide étape par étape

Vendre
sa clinique d'optométrie

La planification de la vente (partielle ou totale) de votre clinique doit se planifier plusieurs années à l’avance afin que vous puissiez maximiser les chances de vendre au moment souhaité et au prix demandé. Commencez à penser au type de stratégie de sortie que vous voudriez adopter : la vente totale de votre clinique ou une association avec un optométriste ? Dans les deux cas, la vente de votre clinique est synonyme de partage ou de délégation du pouvoir décisionnel de votre entreprise. Commencez à planifier votre stratégie de sortie dès maintenant en consultant le guide suivant.

L’ordre des étapes ci-dessous est indiqué à titre d’exemple seulement. Certaines de ces étapes doivent être réalisées en parallèle.

1

PRÉPARER VOTRE CLINIQUE

Vous avez consacré temps et énergie à bâtir votre clinique d’optométrie, il est normal que vous souhaitiez récolter le fruit de vos efforts. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les cliniques qui souhaitent vendre dans 5 ans ou 10 ans doivent mettre en place des stratégies qui viendront faciliter la vente de leur bureau, comme l’amélioration de leur présence Web, l’investissement dans de nouveaux équipements ou l’installation d’un logiciel de gestion. Les cliniques qui continueront d’investir dans leur bureau auront plus de facilité à trouver un acheteur et à vendre au prix désiré.

2

CHOISIR VOS EXPERTS ET IDENTIFIER VOS RESSOURCES

Avant de vendre votre clinique, prenez soin de vous entourer des bonnes personnes et d'identifier les ressources qui vous soutiendront dans le plan de transition de votre clinique. Évidemment, il faudra choisir un comptable et un avocat, idéalement avec de l’expérience en évaluation et en vente de cliniques d’optométrie.

Les associations professionnelles et les regroupements d’achats, comme le Groupe SOI, peuvent également vous fournir des informations et des ressources qui s’avéreront très utiles lors de la planification de votre stratégie de transition.

3

ÉVALUATION DE VOTRE CLINIQUE

Il existe plusieurs formules d’évaluation de clinique généralement effectuées par les comptables. Vous obtiendrez une meilleure évaluation si vous faites affaire avec un professionnel ayant de l’expérience en évaluation de cliniques d’optométrie.

Dans le but d’évaluer la clinique correctement, vous devrez vous baser au minimum sur les états financiers des trois dernières années. Au-delà de l’évaluation financière, plusieurs aspects peuvent également avoir un impact sur la valeur d’une clinique ; ces aspects ne peuvent cependant pas être calculés à l’aide d’une formule (par exemple, l’âge de votre clientèle et votre quartier).

4

RECHERCHE D’UN ACHETEUR POTENTIEL

Commencez par consulter votre entourage et votre réseau de contacts afin de vérifier si un optométriste serait intéressé par une association ou par l’achat d’une clinique d’optométrie. La stratégie qui fonctionne le mieux est la vente à un optométriste pratiquant déjà dans la clinique.

Si vous n’avez pas de candidats potentiels, commencez par vérifier si un optométriste avec des intérêts entrepreneuriaux serait prêt à venir pratiquer chez vous. Très tôt dans le processus, commencez à solliciter cet optométriste pour certaines tâches de gestion afin d’évaluer son potentiel.

Si vous désirez plutôt vendre dans quelques années, mais que vous avez un candidat potentiel qui pratique chez vous, pensez à devancer votre plan d’association ou à présenter au candidat une lettre d’intention de vente conditionnelle qui prouvera le sérieux de vos démarches.

Si vous n’avez pas de candidats en vue, il est toujours possible d’afficher de façon confidentielle votre offre de vente ou d’association à l’aide du service d’affichage par le Groupe SOI.

5

ENTENTE D’EXCLUSIVITÉ ET DE CONFIDENTIALITÉ

Lorsque vous aurez un acheteur potentiel pour votre clinique, mieux vaut signer une entente d’exclusivité et de confidentialité avec votre candidat. Cette entente permet de s’assurer que les parties respecteront la confidentialité des informations échangées.

Elle permet également de garantir l’exclusivité des négociations pour une période déterminée, afin d’éviter d’effectuer des recherches et d’engendrer des frais alors que l’autre partie négocie avec une tierce personne.

Elle permet aussi d’établir des conditions à remplir de part et d’autre afin d’en arriver à une offre d’achat.

À la suite de cette entente, vous pourrez partager avec votre candidat vos états financiers afin qu’il réalise l’évaluation de votre clinique. Jetez un coup d’œil au modèle d’entente d’exclusivité et de confidentialité de Vision Entrepreneur.

6

PRÉSENTATION D’UNE OFFRE D’ACHAT

Une fois que votre acheteur potentiel a évalué la valeur de votre clinique avec son comptable, il vous présentera une offre d’achat. L’offre d’achat contient les éléments essentiels de la vente (prix, pourcentage, date, modalités de paiement) ainsi que les grandes lignes de la transaction.

C’est à ce moment que les négociations avec l’optométriste pourront débuter. À cette étape, certains trouveront utile de faire participer leur comptable, leur avocat et leur fiscaliste.

Attention, cette étape peut facilement engendrer d’importants frais professionnels. L’acceptation de l’offre d’achat est constitutive de droit et permet de contraindre les parties, sous réserve de ce qui pourrait être découvert lors de la vérification diligente.

7

VÉRIFICATION DILIGENTE DE LA CLINIQUE

Une fois que vous vous êtes entendus avec l’acheteur sur un prix de vente, le candidat effectuera une vérification diligente de votre clinique. Il faut donc que vous soyez prêt à partager d’autres informations au sujet de votre entreprise.

L’acheteur vérifiera sans doute minutieusement les états financiers, les déclarations fiscales, les dettes, les relations fournisseurs, la relation avec les employés et plus encore.

Ces éléments pourraient à nouveau venir modifier le prix de vente final de votre clinique. Ici encore, votre avocat et votre comptable sauront vous guider à travers les détails de cette étape importante.

8

CONCLUSION DE L’ACTION DE VENTE

Cette étape consiste à présenter et signer l’acte ou le contrat de vente en conformité avec l’offre d’achat et en fonction de ce qu’a révélé la vérification diligente. Il est possible que l’acheteur, votre avocat ou votre comptable ait un modèle d’acte de vente qu’il désire utiliser. À vous de vous entendre avec le candidat sur la solution qui convient le mieux à toutes les parties.

9

RÉDACTION DE LA CONVENTION D’ACTIONNAIRES
(si plus d’un propriétaire)

La convention d’actionnaires est un document qui édicte les actes à suivre par les actionnaires dans des situations particulières. On pourrait par exemple y trouver des clauses qui traitent de l’acquisition de la clinique par un tiers ou de la répartition des dividendes entre les actionnaires.

Ce document doit être rédigé par un avocat ou un notaire. Toutefois, si c’est possible, il est préférable de s’entendre au préalable, d’écrire les grandes lignes de votre convention et de travailler avec un avocat une fois que les actionnaires se seront entendus sur les clauses de ce document.